Etat d’urgence sanitaire et couvre-feu en Île-de-France : quelles conséquences pour les kinésithérapeutes ?

 

Dès samedi 17 octobre au matin, l’état d’urgence sanitaire est de nouveau en vigueur et entraîne l’instauration d’un couvre-feu dans toute la région parisienne de 21 heures à 6 heures.

Aucune des mesures prises par les pouvoirs publics n’a vocation à modifier l’activité professionnelle des kinésithérapeutes libéraux et salariés qui doivent répondre aux besoins de santé de la population et assurer la continuité des soins.

Les annonces gouvernementales pourraient augmenter le renoncement aux soins de certains patients : il convient de rappeler, aux prescripteurs comme aux patients, l’importance de la continuité des soins prodigués par les kinésithérapeutes, tant à l’hôpital qu’en libéral, toujours dans le respect des règles d’hygiène et des mesures barrières.

Afin de faciliter tout déplacement, vous devez systématiquement être en mesure de justifier de votre qualité de professionnel de santé en présentant soit votre CPS soit votre carte professionnelle ordinale. Si vous n’avez pas ou plus cette dernière, vous pouvez la télécharger sur le site ordinal dédié.

Par ailleurs, une attestation numérique ou sur papier, indispensable pour tout déplacement lors du couvre-feu, sera prochainement mise à disposition par l’Etat et accessible sur le site du Conseil régional de l’Ordre.

Enfin et pour les professionnels libéraux, il convient de noter que les recommandations d’activité libérale mises en place par l’Agence Régionale de Santé d’Île-de-France sont toujours en vigueur.

    BESOIN D’INFORMATIONS ? JE CONTACTE MON CDO